Accueil Insolite Peur de rien…

Peur de rien…

0
0
76

atomic_energy_lab

Voici le type de jeux que l’on pouvait offrir aux enfants dans les années 1950…

Il donne envie de tout essayer, n’est-ce pas ? Sauf qu’à regarder de plus près, il s’agit tout simplement d’un laboratoire atomique !

Tout est inclus dans la boîte :

  • un compteur Geiger pour trouver l’uranium
  • Un spinthariscope pour regarder la désintégration des matériaux radioactifs
  • un électroscope pour mesurer la radioactivité
  • Une chambre de Wilson pour détecter les particules et…
  • 4 types de minerais d’uranium, entre autres  !

Le compteur Geiger était fourni avec un manuel gouvernemental qui dispensait des conseils aux enfants pour rechercher des filons d’uranium dans la nature, avec une prime colossale de 10.000 dollars à qui parvenait a en trouver.

Le tout, avec le soutien du gouvernement de l’époque, du M.I.T et la participation d’une célèbre et fertile société de renommée internationale, dont je tairais le nom, car je ne peux pas me payer le luxe d’avoir un  procès sur le dos…

Il est vrai que depuis, les jeux de nos chers bambins sont un peu moins dangereux, même si certains on continué à vouloir les faire jouer avec le feu…

(https://t3va.wordpress.com/)

 

Charger d'autres articles liés
  • Test de vision

    Mais qui, à part les professionnels de ce secteur, connait Ferdinand Monoyer ? Et bien, ce…
  • Recette du pain perdu.

    Rien de plus simple comme recette ! Quand il reste des morceaux de pain, ne les jetez pas,…
  • J’ai honte…

Charger d'autres écrits par Alan
  • Test de vision

    Mais qui, à part les professionnels de ce secteur, connait Ferdinand Monoyer ? Et bien, ce…
  • A chacun son île…

    Vous rêvez de devenir un robinson, mais aujourd’hui, ça devient compliqué … Al…
  • Âmes sensibles s’abstenir…

    Mais que peut contenir votre curry en poudre ? En moyenne, il y a une centaine de fragment…
Charger d'autres écrits dans Insolite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

A chacun son île…

Vous rêvez de devenir un robinson, mais aujourd’hui, ça devient compliqué … Al…